Atelier Couches Lavables – Avec Margaux | Le Cul dans l’Herbe

Notre chouchou n’est même pas né que nous souhaitons déjà le meilleur pour lui et ses petites fesses si fragiles. Pendant la grossesse, nous nous sommes posés la question : « Couches lavables ou couches jetables ? »… Finalement, l’étude de 60 millions de consommateur du mois de février 2017 n’a fait qu’amplifier notre rejet des couches jetables.

En chiffres, les couches jetables c’est :

  • 0 information sur la composition très chimique : pétrole, gel absorbant, pesticides…
  • 1 tonne de déchets par enfant, soit une chambre de 10 m² remplis de fond en comble
  • 40 % des déchets ménagers d’un foyer ayant un enfant entre 0 et 3 ans
  • 120 m3 d’eau nécessaire pour fabriquer une seule couche, notamment à cause de la cellulose (non-recyclable) qui demande beaucoup d’eau et de bois dans sa fabrication
  • 500 ans pour les voir se dégrader
  • 2 000 € pour un enfant de 0 à 3 ans
  • 5 000 couches jetables utilisés jusqu’au 3 ans de l’enfant, soit l’équivalent de 67 kg de pétrole brut.

Des études ont également montré que le blanchiment au chlore des couches jetables générait des produits toxiques et très nocifs comme la dioxine. Ces constats alarmants n’empêchent pas les fabricants de développer des couches « performantes » blindées de toujours plus de produits chimiques… Notre décision était prise !

Bon j’avoue… L’univers des couches lavables nous effrayait un peu : vocabulaire très spécifique, lessive, temps de séchage, fuites, rapport qualité/prix, quelles marques… L’inconnu fait flipper, c’est bien connu ! Et passer le cap n’était pas évident…
Il est tellement facile de se noyer sous la masse d’informations et de produits quand on se lance dans les couches lavables, on a peur d’acheter les mauvaises couches et de rater son investissement, ou pire, on craint le regard et les jugements des autres mamans.
Comme mon homme le dit si bien, on s’en fout, c’est notre choix ^^ Eh oui, il y aura toujours des avis pour et des avis contre… Une chose est sûre ! Pas de couches chimiques sur le cul de notre chouchou !

Par chance, le 27 avril dernier était organisé un atelier de découverte des couches lavables, animé par Margaux, conseillère en couches lavables et solutions durables, à Nantes.

Houra ! On allait enfin y voir plus clair !

L’atelier « Prêt à changer »

Margaux commença par se présenter… Elle tient un blog « Le Cul dans l’Herbe – Le Blog du popo écolo et de la parentalité zéro déchet » et souhaite développer son activité en couches lavables à Nantes Agglo, voire plus. Une super initiative ! A suivre donc…
On s’aperçoit très vite qu’elle s’y connait en cou-couches ! C’est une véritable passionnée par le sujet. Elle teste de nombreux modèles, craquent sans arrêt pour de nouveaux motifs, et nous avoue que son appartement manque de place pour ranger toutes les couches. Une vraie addict ^^

Lors de cet atelier, elle répond à toutes nos interrogations : quelles couches choisir ? Neuf ou occasion ? Comment bien ajuster la couche sur les fesses de bébé ? Comment entretenir les couches ? Comment les sécher ? Quelle est la différence entre insert et booster ? Quelle matière privilégier ? Quel investissement ? …
En gros, on comprend enfin comment les couches lavables fonctionnent, on échange avec d’autres parents ou futurs parents. C’est un moment très agréable.

Au cours de l’atelier, elle nous apprend que c’est son 1er atelier devant autant de personnes et franchement, elle a assuré et nous sommes sortis convaincus 😉

A l’issue de l’atelier, il est également possible de louer un kit d’essai pour un mois afin de tester différents modèles et marques de couches lavables. Avec Margaux, nous nous sommes sentis compris et vraiment bien accompagnés dans notre démarche.

Autrement, Margaux propose d’autres ateliers :

  • A domicile ou virtuel : l’atelier est ici personnalisé.
  • « Le Café Couche » : cet atelier est une rencontre autour d’un thé pour discuter de couches lavables, répondre aux questions du change quotidien, partager des astuces et des bons plans…

Si vous souhaitez découvrir les couches lavables avant de vous lancer, n’hésitez pas à participer à un atelier !

Les prochains rdvs :

Samedi 10 juin 2017 – De 10h30 à 12h00 – Au LivrÔ Thé, 4 rue du Chapeau Rouge 44000 Nantes (Gratuit)
Vendredi 16 juin 2017 – De 19h à 20h30 – Au Bloom, 18 avenue Sainte-Anne 44100 Nantes (10 € par adulte / 15 € par couple)

Places limitées à 10 personnes par atelier.

Pour la contacter et réserver : margauxvalier [@] gmail.com | 06 09 20 24 92

Publicités

9 réflexions sur “Atelier Couches Lavables – Avec Margaux | Le Cul dans l’Herbe

  1. Nous ne parlons pas encore d’avoir un bébé (les études avant !) mais le choix est déjà fait : ce sera des couches lavables. Ayant une peau très très fragile je redoute que mes enfants aient la même, donc moins de chimie sur leur peau et plus belle elle sera ! Et en plus, j’ai déjà fait ce genre de choix pour moi (disques démaquillants lavables, coupe menstruelle…) alors pourquoi pas pour mes enfants ?
    Le choix reste encore très contesté dans nos familles par contre, ils voient de suite les carrés attachés avec des épingles à nourrice à laver à la main ! Ils changeront vite d’avis je pense ahah

    • Effectivement les couches lavables, c’est top pour les fesses de bébé ! Mais après 2 mois d’utilisation, je n’ai pas réussi à men sortir côté lavage… Mauvaise routine, erreur dans le choix de la marque… Nous avons raté un truc ^^ Et nous allons retenter l’aventure incessamment sous peu 😉

      • La routine de lavage il faut la trouver et je me doute bien que ce n’est pas toujours évident ^^
        Pour la marque je pense que nous opterons pour des Hamac, certes chères mais le retour que j’en ai eu (avis forums, blog…) semble le meilleur

      • Et bien on a opté pour des Hamac et elles sont très bien, excepté le prix car il faut investir 300 euros min. pour chaque taille. Une des raisons qui nous a également stopper dans cette aventure :-/
        A choisir, je prendrais des Best Bottom ou des Clothe pour les prochaines 😉

      • Oui elles sont très chères mais restent tout de même moins chères que les jetables, surtout si on les réutilise pour un 2e enfant. Ce qui me freine un peu c’est les tailles : est il vraiment indispensable de prendre plusieurs tailles ?

      • Notre bout de chou est né à 3,930 kg. Du coup il a porté de la taille naissance pendant 1 semaine, puis du S pendant 2 semaines et on est très vite passé au M. Là il a 5 mois et on devrait passer à la taille au dessus mais on ne peut pas en termes de trésorerie :-/

      • J’avais cru comprendre qu’il y avait une taille qui pouvait être portée de 6 mois à la propreté (mais j’ai peut être loupé un épisode^^)
        Avez vous essayé d’en trouver d’occasion (du moins pour la nacelle) ?

      • J’avoue que, pour le moment, j’ai un peu lâché l’affaire… Shame on me !! Mais je n’ai pas vu ça pour les Hamac… Les nacelles en M étaient trop justes mais les inserts convenaient toujours. C’est beaucoup en fonction de la morphologie du bébé. Je conseillerais de tester plusieurs marques avant d’acheter un kit complet 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s